A propos de Give a Day

Mission de Give a Day

Give a Day favorise le volontariat en mettant en relation les associations, les citoyens, les institutions communales, les écoles et les entreprises, pour la création d'une société plus solidaire. Nous sommes convaincus que, grâce à la collaboration de ces différents acteurs, l'impact global sur la société est plus positif et plus durable.

Si le travail bénévole est fondamental pour la collectivité, il est aussi extrêmement enrichissant au niveau personnel : s'engager, s'ouvrir aux autres, faire de nouvelles expériences, donner du sens à son action… tels sont quelques exemples des bénéfices du volontariat. Plus qu'une plateforme d'échange, nous sommes de véritables acteurs du changement sociétal.

Nous acomplissons notre mission grâce à

  • Des outils informatiques conviviaux
    • La plateforme de correspondance entre les volontaires et les associations
    • Un back office pour la gestion des bénévoles
    • Des plateformes dédiées au volontariat au niveau local
    • ...
  • Des projets de participation
    • Via des plans d'action pour les entreprises
    • Pour les écoles et les communes afin d'impliquer les citoyens
    • ...
  • La formation et la recherche
    • Développer et diffuser notre expertise dans tous les secteurs du volontariat
    • L’éducation au sens large en collaboration avec des institutions académiques
      et la responsabilité sociétale des entreprises (CSR/RSE)
    • ...

L'équipe Give a Day

  • Bart Wolput: Coordinateur du projet et responsable des communes et institutions locales
  • Filip Huysmans: Responsable IT
  • Dennis Geerts: Responsable IT
  • Tim Van Dam: Infrastructure IT
  • Michael Walthery: Designer
  • Elise Goos: responsable des associations
  • Goele Lousbergh: responsable des entreprises
  • Nik Lippens: responsable des écoles
  • Lien De Ruyck: responsable des écoles et de la communication
  • Mathieu Jacobs: Coordinateur du projet
  • Guillaume van Meerbeeck: Responsable IT et des communes
  • Nicolas Courtin: Responsable des finances et des entreprises
  • Amélie Desguin: Responsable des ASBL
  • Nicolas Van Houtryve: Responsable des entreprises
  • Marina Jannone: Responsable des ASBL et des écoles
  • Philippe Gericke d’Herwynen: Project manager
  • Véronique de Waersegger: Responsable de la communication

Historique de Give a Day

L'idée de mettre en place une plateforme de correspondance dédiée au volontariat a vu le jour en 2015 lorsque la crise des réfugiés faisait rage dans les camps de la jungle de Calais. A cette époque, un grand et bel élan de solidarité a été initié par la population. Les gens se sont mobilisés à travers le pays, ont récolté des vivres et des vêtements, les ont triés, transportés et ont mis en place différents projets sur place. Mais il manquait une certaine coordination de tous ces efforts. Afin que tout ce magnifique travail bénévole soit plus efficace, Koen et Bart ont créé un premier site Web de concertation et d’organisation des projets pour les réfugiés.

Suite aux nombreuses demandes de la part des volontaires et des associations, le projet a encore mûri. En collaboration avec 50 associations  et 100 volontaires , nous avons décidé de développer une plateforme web de correspondance sur laquelle les volontaires et les organisations pourraient se retrouver. Give a Day était né! Pour financer la construction du site, nous avons participé, en Mai 2016, à quelques concours : le 'Plezante Premies' van Q Musiq et 'Apps from Antwerp' - que nous avons remporté. Jackpot!

Grâce à l'attention des médias, quelques bénévoles qui partageaient nos valeurs ont rejoint notre équipe de base. Michael est devenu notre designer en mars 2016. Il a réalisé la vidéo gagnante du concours « Apps From Antwerp », enregistrée par Frank Bomans de Thuis. Le site web a été réalisé par Koen avec l’aide de Filip et DennisElise, coordinatrice des associations, a également rejoint notre équipe. Elle s’est consacrée au soutien des associations dans leur politique de recrutement des volontaires. Un mois plus tard, nous avons reçu Goele à bras ouverts. Elle souhaitait que les entreprises et les associations se renforcent mutuellement grâce à des projets positifs. Non pas en ayant recours aux traditionnels dons caritatifs, mais en les faisant travailler ensemble en vue d'un impact à long terme. En août 2016, Nik a également rejoint Give a Day. C’est un enseignant créatif qui veut transformer les étudiants en facilitateurs de changements sociétaux grâce à des méthodes de réflexion innovantes et au concept de citoyenneté. La boucle était bouclée. Cette équipe diversifiée nous a permis de relier tous les acteurs du secteur pour introduire le volontariat dans l'ADN des Belges.

En Octobre 2016, nous avons lancé une première version de la plateforme de correspondance www.giveaday.be, finalisée en 2017. La même année, Tim (IT) et Lien (experte en communication) ont rejoint l’équipe. En mars, nous avons enregistré le nom du site vrijwilligersjobs.be pour l’implémenter un an plus tard.

Entretemps, le site est passé de 5000 à 55 000 visiteurs annuels, de 120 à 800 associations et de 50 à 1 300 volontaires. En avril 2017, les premières plateformes locales de Give a Day ont été lancées dans les communes de Neerpelt et Merelbeke. Le projet scolaire sur la citoyenneté « Goed Bezig » a débuté à Deurne en septembre de la même année. Supervisés par Give a Day et ses partenaires, les étudiants ont participé à différents projets de citoyenneté.
Notre premier projet d'entreprise a été organisé en octobre 2017: l'Impact Day of Bol.com. qui a remporté un succès retentissant. Les employés de Bol.com ont formé aux compétences digitales les élèves d'une école primaire et les résidents d'une maison de repos à Boom. Ce projet illustre le besoin croissant de connexions entre les différents acteurs de la société pour un monde plus solidaire.

Aujourd'hui, Give a Day reçoit de plus en plus de demandes d'écoles, de communes et d'entreprises pour lancer des projets conjoints. Nous pouvons à peine répondre aux annonces de volontariat adressées à nos bénévoles et nos platesformes locales sont également de plus en plus présentes. Lors du premier semestre de 2018, les communes suivantes ont lancé leur plateforme locales : Bruges, Anvers, Hasselt, Oostkamp, Merelbeke, Neerpelt et Schoten. Ce n'est que le début d’une grande vague de volontariat, car nous nous tournons maintenant vers l'étranger. Notre but? Être capable de faire du volontariat via Give a Day dans le monde entier et lancer des projets positifs. Un mouvement solidaire international pour un impact international!